Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site et en profiter pleinement, assurez-vous de maintenir votre navigateur à jour. En ce qui concerne les utilisateurs d’Internet Explorer 8 (IE 8), notez que la version la plus récente est IE8 11.

Gouttes oculaires lubrifiantes hydratantes Blink®

TRAITER LES SYMPTÔMES DE SÉCHERESSE OCULAIRE DE VOS PATIENTS

Recommandez les gouttes lubrifiantes hydratantes Blink® pour soulager immédiatement et de façon durable les symptômes de sécheresse oculaire de vos patients. Grâce à leur formule hypo-osmolaire et viscoélastique, elles imitent les larmes humaines pour restaurer le film lacrymal et offrir un confort exceptionnel, sûr et en douceur.

FORMULE HYPO-OSMOLAIRE

Les gouttes lubrifiantes hydratantes Blink® peuvent soulager immédiatement les symptômes de sécheresse oculaire de vos patients en réduisant l’hyperosmolarité (niveaux élevés de sodium dans le film lacrymal1,2). Elles ont le score d’osmolarité le plus bas comparativement à d’autres gouttes contre la sécheresse oculaire3. En aidant à réguler les taux d’osmolarité, les gouttes hydratantes Blink® procurent un confort immédiat3,4

GOUTTES OCULAIRES LUBRIFIANTES HYDRATANTES BLINK®

  • Confort immédiat et longue durée avec moins de vision loue comparativement à Systane® Ultra*,3
  • Contient de l'hyaluronate de sodium qui hydrate les lentilles5,6,7
  • Pas besoin d’enlever les lentilles cornéennes

INDICATIONS ET INFORMATIONS IMPORTANTES SUR LA SÉCURITÉ RELATIVES AUX GOUTTES OCULAIRES LUBRIFIANTES HYDRATANTES BLINK®

UTILISATIONS

Soulagement temporaire de la sensation de brûlure, d’irritation et d’inconfort due à la sécheresse des yeux ou à l’exposition au soleil et au vent. Elles peuvent être utilisées comme protection contre toute irritation future.

MISES EN GARDE

À usage externe seulement.
L’extrémité du flacon ne doit pas toucher toute surface pour éviter la contamination. Remplacer le bouchon après l’emploi.
Ne pas utiliser si la solution change de couleur ou devient trouble.

Arrêter de les utiliser et demander les conseils d’un professionnel de la vue si :

Vous ressentez une douleur aux yeux, des changements de la vue, une persistance de la rougeur ou de l’irritation de l’œil, ou si l’affection s’aggrave ou persiste plus de 72 heures.

Tenir hors de la portée des enfants.

En cas d’ingestion, contactez immédiatement un médecin ou un centre antipoison.

MODE D’EMPLOI

Instiller 1 ou 2 gouttes dans l’œil touché, au besoin, ou tel qu’indiqué par le professionnel de la vue.

INGRÉDIENTS INACTIFS

Acide borique, chlorure de calcium, chlorure de magnésium, chlorure de potassium, eau purifiée, borate sodique, chlorure de sodium, chlorite de sodium (marque OcuPure®) comme agent de conservation, hyaluronate de sodium.

AUTRES INFORMATIONS

Utiliser seulement si les sceaux d’étanchéité des rabats inférieur et supérieur de la boîte sont intacts.

FAITS AU SUJET DES GOUTTES OCULAIRES LUBRIFIANTES BLINK® 

FAITS AU SUJET DU MÉDICAMENT

Ingrédient actif  Rôle
0,25 % de polyéthylène glycol 400 Agent hydratant pour les yeux

 

Comment commander
 

*Comparativement à Systane® Ultra.

RÉFÉRENCES

1. Wasmanski A.D, Kislan, T. Évaluation croisée d’une concentration de 0,4 % de polyéthylène glycol 400 et 0,25 % de larmes artificielles chez les patients souffrant d’une légère sécheresse oculaire. Affiche présentée lors de la réunion annuelle de l’Association for Research and Vision in Ophthalmology tenue le 6 mai 2010 à Fort Lauderdale en Floride.

2. Montani G. Analyse quantitative de la coloration cornéenne après l’instillation de gouttes oculaires PEG400 chez les patients souffrant d’une légère sécheresse oculaire. Affiche présentée à la BCLA, 2010.

3. Wasmanski AD and Kislan T. Cross-Over Evaluation of Polyethylene Glycol 400 (PEG-400) 0.4% and 0.25% Artificial Tears in Mild Dry Eye Patients. Invest. Ophthalmol. Vis. Sci. 2010;51(13):6263.

4. Montani G. Intrasubject Tear Osmolarity Changes with Two Different Types of Eye Drops. Optom. Vis. Sci. 2013;90(4): 372-377. https://doi.org/10.1097/OPX.0b013e318288bdbe

5. Laurent TC. Structure of Hyaluronic Acid. In: EA Balazs (Ed.) Chemistry and Molecular Biology of Intracellular Matrix. Academic Press London. 1970:703-732.

6. Aragona P Papa V Micali A et coll. Long Term Treatment with Sodium Hyaluronate-Containing Artificial Tears Reduces Ocular Surface Damage in Patients with Dry Eye. Br. J. Ophthamol. 2002;86(2):181-184. https://doi.org/10.1136/bjo.86.2.181

7. Huth S Tran D Skotinsky C et coll. Wavelength-Dependent Optical Interferometry Measurements of Change in Thickness of Apical Corneal Tear Film Following Eye Drop Instillation. Invest. Ophthalmol. Vis. Sci. 2008;49(13):108.

  1.  

PP2018CN0005