Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site et en profiter pleinement, assurez-vous de maintenir votre navigateur à jour. En ce qui concerne les utilisateurs d’Internet Explorer 8 (IE 8), notez que la version la plus récente est IE8 11.

Accueil

La presbytie… un parcours de courte durée vers des solutions contribuant à la réussite des lentilles cornéennes

Publié le 10 février 2021
Lecture de 15 minutes

Cristina Schnider, OD, MBA, membre de la FAAO,
David Ruston, BSc FCOptom DipCL, FIACLE, membre de la FAAO

Introduction

Dans le monde d’aujourd’hui, la presbytie n'a pas à être un obstacle majeur sur le chemin de la vie. Les presbytes d’aujourd’hui, soit la génération X (les X) née entre 1965 et 1980 (les gens actuellement âgés entre 40 et 55) et les baby-boomers (nés entre 1946 et 1964) ont, plus que jamais, un mode de vie riche et actif. Les X se retrouvent dans leurs années les plus productives tandis que les baby-boomers commençent tout juste à profiter de leur retraite et à apprécier la vie en dehors du travail. Les deux groupes utilisent régulièrement des appareils numériques1 (Figure 1), ce qui vient s’ajouter à leurs demandes visuelles, peuvent compter sur un revenu disponible significatif2 - plus des deux tiers trouvent important d’avoir une apparence plus jeune3 - et sont prêts à dépenser pour des produits et des procédures dans le but de maintenir une apparence jeune, allant de la coloration des cheveux au blanchiment des dents et à la chirurgie esthétique4.

L’IPSOS, une agence indépendante de recherche en marketing dont le personnel possède une expérience dans le domaine des soins de la santé et des lentilles cornéennes, et qui a une grande importance aux yeux des professionnels des soins de la vue, a réalisé une enquête auprès de 1 000 consommateurs représentatifs de 12 à 64 ans aux États-Unis et au Royaume-Uni. Cette enquête a permis d’identifier les presbytes de 40 ans et plus, qui se disaient eux-mêmes presbytes ou souffrent de deux symptômes ou plus de presbytie (données internes de JJV, 2020). En utilisant cette définition, 352 porteurs de lentilles cornéennes de 40 à 64 ans de leur Insight Global Incidence Tracker au cours du mois de décembre 2018, on a établi que 94 % continuerait de porter des lentilles cornéennes. Cette même agence a effectué une enquête auprès de 246 presbytes porteurs de lentilles cornéennes (même définition que ci-haut) et 548 porteurs non presbytes, pour lesquels il était possible d’obtenir les données sur l’endroit où a eu lieu l’examen de la vue et l’achat des lentilles, qui a montré que le groupe presbyte était moins susceptible d’acheter des lentilles cornéennes en ligne que les non presbytes, et plus susceptible d’acheter des lentilles là où ils avaient passé leur examen de la vue.

Cependant, malgré l’introduction par pratiquement tous les grands fabricants de nouvelles conceptions de lentilles multifocales ces dernières années, le pourcentage d’ajustement des lentilles multifocales dans les cliniques restent globalement bas5. Tel qu’illustré à la Figure 2, l’utilisation de gouttes pour lentilles cornéennes baisse fortement en même temps que les besoins de correction visuelle augmente chez la population presbyte. Fait intéressant, pas moins de 4 porteurs de lentilles cornéennes sur 10 sont âgés de 40 ans et plus. Pourtant, selon un sondage réalisé par Gallup en 2015, seulement 9 % des adultes faisant partie de ce groupe d’âge, qui avaient besoin d’une correction multifocale, ont reçu une recommandation d’utilisation de lentilles cornéennes comme moyen de correction7. Voilà une opportunité largement inexploitée pour les praticiens en lentilles cornéennes qui ne font pas à l’heure actuelle d’ajustements multifocaux.Figure 1 Possession d’un téléphone intelligent selon l’âge

Figure 1 : Possession d’un téléphone intelligent selon l’âge*
Les consommateurs adultes dans les groupes d’âge presbytes adoptent à des taux élevés la technologie numérique, les X et les baby-boomers ouvrent la voie en ce qui a trait à l’utilisation de téléphone intelligent chez les adultes plus âgés. De plus, le Pew Research Center a également indiqué que plus de 50 % des Américains possèdent aussi une tablette électronique.

Figure 2 L’opportunité presbyte illustrant la correction visuelle selon l’âge (États-Unis)

Figure 2 : L’opportunité presbyte illustrée : correction de la vue selon l’âge (États-Unis)**
La ligne sarcelle représente tous les utilisateurs de correction visuelle et la ligne rouge les utilisateurs de lentilles cornéennes. L’écart commence à s’élargir entre 35 et 44 ans, la tranche d’âge où les symptômes de presbytie deviennent évidents. Les zones ombragées représentent les opportunités d’introduire les lentilles cornéennes multifocales.

Pour un voyage réussi

Une analogie de voyage est utile lorsqu’on pense à exploiter cette opportunité – vous avez un grand nombre de points de départ (patients), de destinations (objectifs), de chemins et modes de transport pour les rendre à destination (Figure 3). Et bien que le voyage de la presbytie est généralement, mais pas toujours, facile, cela en vaut habituellement la peine – 67 % des porteurs de lentilles multifocales ayant participé à l’enquête Gallup de 2015 sur le marché des lentilles multifocales aux États-Unis ont indiqué être très satisfaits de leurs lentilles souples multifocales7, et en parleront probablement aux membres de leur famille et à leurs amis. Alors par où commencer? La première étape pour réussir ce voyage est de s’assurer que tout est prêt et mis au point. Ensuite, vous pourrez activer votre application de navigation favorite et partir à l’aventure!Figure 3 Voyages en voiture chez les presbytes

Figure 3 : Voyages en voiture chez les presbytes
La carte routière de la presbytie. Un voyage réussi doit comporter une destination – la définition commune du succès pour les activités avec des lentilles cornéennes, la sélection d’un véhicule (conception de la lentille, matériau et modalité) et la chemin à parcourir (des lentilles en plus des lunettes de lecture pour les aider à traverser la presbytie) ainsi que les accommodations en cas d’obstacles potentiels ou des changements d’itinéraire. Et bien sûr, chaque patient sera unique, mais il existe de nombreux outils pour vous aider à votre rendre à destination.

La mise au point

Avant de vous lancer, prenez le temps qu’il faut pour vous assurer que tout fonctionne bien et que vous avez tout ce dont vous avez besoin avant de commencer l’aventure. Considérez cette étape comme la « mise au point ». Commencer par le mauvais patient ou un coffre à outils incomplet vous confrontera assurément à des difficultés. Le Tableau 1 comporte certains aspects essentiels que vous devez tenir compte à cette étape-ci, lors de la sélection des patients, alors que le Tableau 2 résume le choix des outils qui pourront vous aider.

Tableau 1 : Aspects essentiels à tenir compte avant l’ajustement pour préparer le patient

Un départ TÔT

Dès que la presbytie est évidente, en commençant par...

Start YOUNG ~ As soon as presbyopia is evident, especially  to begin with

Icône cochée

Start YOUNG ~ As soon as presbyopia is evident, especially  to begin with

Icône X

Start YOUNG ~ As soon as presbyopia is evident, especially  to begin with

Icône X

Un départ SAIN

Identifiez et traitez toute maladie des paupières ou de la surface oculaire

Start HEALTHY ~ Identify and address lid or ocular surface disease

Icône cochée

Start HEALTHY ~ Identify and address lid or ocular surface disease

Icône X

​Start HEALTHY ~ Identify and address lid or ocular surface disease​

Icône X

Un départ FRAIS

Puissance positive maximale prescrite pour vision de loin, addition fonctionnelle, identification de la dominance sensorielle

Start FRESH ~ Max Plus Distance Rx, Functional Add, Identify Sensory Dominance

Icône cochée

Start FRESH ~ Max Plus Distance Rx, Functional Add, Identify Sensory Dominance

Icône cochée

Start FRESH ~ Max Plus Distance Rx, Functional Add, Identify Sensory Dominance

Icône cochée

Un départ SPHÉRIQUE

Évitez les puissances cylindriques de plus de 0,75 DC

-3,00 à 0,50x165

Icône cochée

-3,00 à 1,00x165

Icône X

+1,50 à 0,50x80

Icône cochée

Tableau 2 : Aspects essentiels à tenir compte avant l’ajustement pour la disponibilité de l’outil

Un départ ÉQUILIBRÉ

Sélectionnez votre conception préférée et une conception de rechange dotée de caractéristiques distinctes

Start BALANCED ~ Select a preferred design and 1 backup design with distinct characteristics

Icône cochée

Start BALANCED ~ Select a preferred design and 1 backup design with distinct characteristics

Icône cochée

Start BALANCED ~ Select a preferred design and 1 backup design with distinct characteristics

Icône X

Un départ OUTILLÉ

Inclure des lunettes dans votre trousse d’outils pour compléter votre meilleure sélection de lentilles cornéennes (de près, de loin, multifocales, verres à foyer progressif, lunettes de soleil)

Start EQUIPPED ~ Include glasses in your tool kit to supplement your best CL selection (near, distance, MFs, PALs, sunglasses)

Icône cochée

Start EQUIPPED ~ Include glasses in your tool kit to supplement your best CL selection (near, distance, MFs, PALs, sunglasses)

Icône cochée

Start EQUIPPED ~ Include glasses in your tool kit to supplement your best CL selection (near, distance, MFs, PALs, sunglasses)

Icône cochée

Aspects à considérer pour le patient

Commencez avec les plus « faciles »! Un jeune presbyte qui porte déjà avec succès des lentilles cornéennes a déjà démontré, dans une certaine mesure, une « réceptivité au voyage ». Des études*** révèlent que près de 2 porteurs de lentilles cornéennes sur 5 sont âgés de 40 ans et plus, et qu’un grand nombre d’entre eux veulent continuer de porter des lentilles (ont répondu qu’ils continueraient « définitivement/probablement » à porter des lentilles au cours des 12 prochains mois)6. Ces porteurs peuvent être enclins à la sécheresse oculaire et une maladie de la paupière, et doivent donc avoir une évaluation complète de la surface oculaire et de l’état des paupières.

Aspects à considérer pour le patient

Pour tous les problèmes identifiés, instaurez des procédures pour les traiter avant d’ajuster les lentilles cornéennes multifocales. Pucker a réalisé que les chances d’arrêter de porter des lentilles étaient considérablement plus élevées avec chaque degré défavorable d’obturation des glandes de Meibomius de la paupière supérieure ou inférieure, de la qualité du meibum de la paupière supérieure et du coefficient de tortuosité de la glande de Meibomius de la paupière supérieure8. De simples interventions telles que la pulsation thermique9 ou l’exfoliation microblépharon10 peuvent avoir un impact significatif sur le port confortable des lentilles, la qualité de l’image de la rétine et, par conséquent, le succès.

Effectuez une NOUVELLE réfraction est également essentielle, même si la vue du patient semble avoir été bien corrigée. Il existe une progression documentée vers une addition plus positive des réfractions pour vision éloignée selon l’âge11, et la plupart des lentilles multifocales sont plus performantes avec une réfraction positive maximale pour vision de loin – ajouter +0,50 pourrait facilement brouiller la meilleure ligne d’acuité visuelle corrigée (qui, de façon monoculaire, devrait correspondre parfaitement à 20/20). Il est aussi déconseillé de se fier à une ordonnance actuelle ou antérieure de lentilles cornéennes plutôt qu’une bonne réfraction de lunettes. Évitez les patients présentant un astigmatisme de plus de 0,75 D. Bien que de nouvelles lentilles toriques multifocales soient offertes, il est grandement recommandé d’être très à l’aise avec les lentilles sphériques multifocales avant de penser à ajouter l’astigmatisme à tout ça.

Déterminez l’addition « fonctionnelle » la plus basse, et adaptée à l’âge du patient, pour qu’il puisse vaquer à ses activités quotidiennes. En règle générale, l’addition maximale est +1,00 à 1,25 (faible) pour les patients dans la quarantaine, +1,50 à +1,75 (moyenne) pour les patients dans la cinquantaine et +2,00 à +2,50 (élevée) pour les patients dans la soixantaine – considérablement plus basse que ce que l’on voit avec plusieurs ordonnances de verres à foyer progressif. Une réfraction positive maximale pour vision de loin devrait offrir à ces patients une gamme confortable de vision éloignée qu’il préfèrent lorsqu’ils exécutent des activités typiques de la vie quotidienne. N’UTILISEZ PAS l’acuité visuelle comme standard pour déterminer la puissance d’addition pour vision de près12–14. Utilisez plutôt une technique fonctionnelle avec des éléments pertinents tels que des matériaux, une taille de police et la lumière pour bien cibler la vision de près. L’emploi de téléphones mobiles, appareils sans fil ou autres simulations de travail rapproché est recommandé pour raffiner l’addition de lecture.

Utilisez TOUS vos outils

Si vous cuisinez, vous avez probablement une panoplie de couteaux, poêlons, vaisselles et épices pour cuisiner un repas parfait. Nous ne portons pas les mêmes souliers pour marcher, courir, jouer au tennis ou lors d’occasions spéciales. Chaque sport nécessite un équipement différent. Il semble que la correction de la presbytie soit l’un des troubles visuels ou nous croyons qu’un seul outil est nécessaire pour pouvoir faire toutes ces activités! Nous avons plusieurs outils à notre disposition, et dans ce parcours de la presbytie, nous aurons plus de succès si nous les utilisons tous – les lentilles cornéennes multifocales, les verres à foyer progressif, les lunettes de lecture complémentaires. Il s’agit de les combiner pour répondre aux besoins critiques liés à l’apparence, la commodité et la fonctionnalité.

Utilisez TOUS vos outils

La destination

Une fois la mise au point terminée, c’est maintenant le temps d’utiliser l’« app » et de suivre les étapes pour accomplir le voyage en question. Il faut d’abord déterminer la « destination » – et plus important encore, la destination spécifique de lentilles cornéennes. Identifiez les situations où les lentilles cornéennes sont la MEILLEURE solution (ou les lunettes ne sont pas acceptables) et convenez ensemble d’une mesure de performance que le patient peut utiliser dans le monde réel pour juger du succès. Ce « contrat » avec le patient vous permettra de déterminer ultérieurement les petits ajustements nécessaires ou les solutions. Il pourrait également être utile d’identifier les zones de flexibilité telles que les périodes d’activités fixes durant lesquelles porter des lunettes serait acceptable.

Rappel – Ces questions devraient mettre en lumière les situations où les lentilles cornéennes sont la meilleure option et permettront d’identifier une définition concrète du succès pour vous et vos patients. 

Chercher l'icône

Questions utiles pour cette étape :

  • Compléter cette phrase : Si je pouvais faire « X » sans avoir besoin de porter des lunettes, je pourrais dire que ces lentilles cornéennes sont une réussite.
  • Dans quelle circonstance le port de lunettes (verres à foyer progressif, bifocales, de lecture) est-il incommodant?
  • Dans quelles situations jugez-vous le port de lunettes acceptable?

La route

Il y a généralement plusieurs façons de se rendre à destination, et quelquefois c’est seulement une question de préférence. Sur le parcours de la presbytie, il est important de comprendre les préférences et les points problématiques de vos patients afin de choisir les bons outils qui les aideront à se rendre à destination. N’émettez jamais d’hypothèses mais posez-leur plutôt des questions. Il est aussi essentiel de réaliser et d’indiquer aux patients que vous avez plusieurs outils dans votre coffre à outils pour les aider à naviguer différentes situations, et ainsi leur permettre de continuer à porter des lentilles au fur et à mesure que leur presbytie évolue. Assurez-vous de comprendre les situations ou raisons spécifiques qui les poussent à ne pas vouloir porter de lunettes. Les trois principaux motifs sont l’apparence, la commodité et la fonctionnalité, et chacun peut mener à différentes solutions.

Apparence

Il arrive parfois que les gens évitent de porter des lunettes de lecture ou des verres progressifs parce qu’ils ne veulent pas avoir l’air vieux devant leurs amis ou collègues, mais ils n’ont pas d’objection à les porter lorsqu’ils sont en public. D’autres personnes aiment peut-être les porter dans certaines situations pour une question d’apparence.

Chercher l'icône

Questions utiles :

  • Y a-t-il un élément spécifique de votre apparence qui vous tracasse lorsque vous porter des lunettes?
  • Y a-t-il certains moments où vous préférez ne pas porter de lunettes, ou vous n’auriez pas de problème à porter des lunettes?

Commodité

Si une personne participe régulièrement à de nombreuses réunions, doit réaliser différents projets dans la maison ou fait plusieurs activités à différentes distances ou différentes tâches rapprochées, chercher continuellement des lunettes peut être très déplaisant. Les solutions possibles pourraient être d’avoir plusieurs paires de lunettes un peu partout dans la maison ou au travail, ou d’utiliser des verres à foyer progressif ; toutefois, c’est l’occasion idéale de suggérer des lentilles cornéennes multifocales qui pourront les suivre partout.

Chercher l'icône

Questions utiles :

  • Qu’est-ce qu’une journée typique pour vous en termes de travail qui exige que vous puissiez voir de près versus effectuer des tâches ou vous devez voir de loin? En quoi est-ce que cela est-il différent les fins de semaine ou lorsque vous êtes en vacance?
  • Y a-t-il des périodes de temps où vous effectuez pendant longtemps un travail qui exige que vous deviez voir de près ou de loin au même endroit chaque jour, et où vous pourriez garder une autre paire de lunettes en cas de besoin?
  • Dans quelle mesure pouvez-vous contrôler votre environnement (lumière, distance, contraste, taille des images, etc.) pour vos activités désirées?

Fonctionnalité

On a remarqué que certaines lunettes multifocales peuvent provoquer une altération de la perception de la profondeur et de la sensibilité aux contrastes de contour à des distances critiques pour détecter des obstacles dans l’environnement, et par le fait même ont été associées à des faux pas et des chutes chez les personnes âgées15,16. D’ailleurs, l’effet a été montré avec des lunettes bifocales et trifocales en plus des verres à foyer progressif, et semble généralement être dû au fait de regarder à travers des verres à additions positives. Si un patient se pose des questions au sujet des verres à foyer progressif ou des lunettes multifocales lorsqu’il conduit, monte ou descend des escaliers ou effectue d’autres situations du genre, les lentilles cornéennes pourraient être utiles dans ces cas-ci, et il pourrait continuer de porter des lunettes multifocales lorsqu’il est plus sédentaire.

Chercher l'icône

Questions utiles :

  • Y a-t-il des choses que vous pensez ne pas être capable de bien faire si vous portez des lunettes?
  • Y a-t-il des situations spécifiques durant lesquelles vous ne seriez pas confortable de porter des verres à foyer progressif ou des lunettes multifocales?

Options de conception des lentilles cornéennes multifocales

Depuis les dernières années, un consensus assez clair s’est installé relativement à la monovision versus la question multifocale, et la science confirme de manière irréfutable les avantages des lentilles cornéennes multifocales17.

La monovision réduit la binocularité, la summation binoculaire et, par conséquent, l’acuité visuelle à contraste élevée et ne connaît pas une grande réussite auprès des patients – éliminant essentiellement la période durant laquelle l’adaptation aux lentilles multifocales est sans doute la plus facile18,19. En outre, plusieurs études ont montré que lorsque un patient est exposé à la monovision et aux lentilles multifocales, autant les presbytes émergents que ceux plus matures préfèrent les lentilles multifocales12,19–21, ce qui nous aide à corriger leur vision de manière satisfaisante tout au long de l’évolution de la presbytie.

Sauf en cas de rares exceptions, les lentilles souples multifocales vous offrent un choix de conceptions asphériques avec vision de près centrale, ou un système asphérique zonal qui consiste en une conception avec vision de près centrale jumelée à une conception avec vision de loin centrale – une version évoluée d’une monovision modifiée. Parmi les conceptions avec vision de près centrale, seulement une propose aussi une optimisation pupillaire qui tient compte des changements liés au vieillissement et à l’erreur de réfraction, et une conception hybride asphérique centrale/périphérie sphérique pour une centration améliorée. Il s’agit là de facteurs importants à prendre en compte étant donné que la taille de la pupille diminue avec l’âge et l’erreur de réfraction; les myopes et les plus jeunes patients ayant des pupilles plus grandes que les hypermétropes et les personnes plus âgées22–24. L’optique voulue sera compromise en cas d’asymétries25. Placer l’optique rapprochée la plus critique au centre permet de s’assurer que ces puissances pourront être utilisées pour une gamme de luminosités chez un patient d’un âge et d’une erreur de réfraction déterminés (Figure 4).Figure 4 Illustration de la façon dont l’optimisation pupillaire peut améliorer la concordance de la conception

Remarque : Aux fins d’illustration seulement. La zone pupillaire peut varier d’environ 20 % à une luminance donnée – les mesures réelles ont été prises sur la gamme de puissance allant de +4,00 D à -6,00 D.

Figure 4 : Illustration de la façon dont l’optimisation pupillaire peut améliorer la concordance de la conception selon les âges et les puissances de réfraction. Lorsque l’optique n’est pas conçue avec les motifs connus liés à l’âge et la puissance de réfraction (a), des asymétries avec la taille de la pupille risquent davantage de se produire. Si la conception de la lentille incorpore ces motifs, plus grandes sont les chances d’obtenir une concordance plus appropriée parmi la gamme de pupilles rencontrées.

L’enjeu est ensuite de s’assurer que les optiques pour la vision intermédiaire et de loin sont aussi offertes et optimisées dans la plage des tailles de pupilles. Il en résulte que le centrage de ces optiques complexes sur une pupille généralement plus petite est aussi extrêmement pertinent car des lentilles multifocales décentrées provoquent des aberrations du troisième ordre importantes26.

Ces facteurs doivent tous être pris en considération lorsqu’ils s’agit de déterminer quels ensembles d’ajustement doivent être incorporés dans la clinique et de sélectionner une lentille de premier choix. Bien sûr, il n’est nécessaire d’avoir toutes les conceptions possibles dans votre clinique, mais il est probablement prudent d’en avoir deux offrant des approches d’ajustement uniques, avec généralement une conception préférée comme premier choix. De plus, de par les complexités inhérentes à l’ajustement des lentilles multifocales, une cohérence au niveau des conceptions parmi tous les matériaux et les modalités d’un fabricant procurent certains avantages. 

Matériau de la lentille, modalité et autres caractéristiques

Avoir accès aux matériaux que sont l’hydrogel et le silicone hydrogel, ainsi qu’aux lentilles 1-jour jetables et réutilisables dans la clinique vous permet de répondre aux besoins d’un plus grand nombre de patients. Il a été démontré que les hydrogels ont la capacité de maintenir une faible réponse inflammatoire et d’offrir des niveaux acceptables d’oxygénation cornéenne avec un faible profil d’infection durant le port quotidien27,28. Les silicones hydrogels offrent quant à eux une amélioration de la physiologie cornéenne, depuis une hypoxie réduite parmi une vaste gamme de puissances et d’épaisseurs, et ont peut-être l’avantage d’offrir un confort aux porteurs de lentilles longue durée, bien que cela soit très difficile à prévoir8,29.

Les lentilles 1-jour jetables offrent une très grande flexibilité et commodité tandis que les lentilles réutilisables sont une option rentable pour plusieurs porteurs.

Le réacheminement

Comme l’a montré plus qu’adéquatement l’année 2020, la vie prend quelquefois d’autres chemins, et nous devons parfois ajuster notre parcours. N’oubliez pas qu’avec les lentilles multifocales, de petits ajustements peuvent faire une grande différence. Voici quelques conseils qui vous permettront de déterminer quand faire un petit ajustement, et quand changer radicalement de parcours, ou remettre tout simplement le voyage à plus tard! Suivez toujours le guide d’ajustement et évitez d’apporter des changements jusqu’à ce que le patient ait porté les lentilles plusieurs jours et vaqué à ses occupations de la vie quotidienne. Voici quelques directives générales :

  • Pour améliorer la performance de la vision éloignée, diminuez l’addition dans l’œil le plus touché.
  • Toujours utiliser des situations et des matériaux de la VIE RÉELLE pour l’évaluation et la fonctionnalité de la vision de près – PAS des tableaux d’acuité visuelle ou des cartes
  • Pour améliorer la performance de la vision rapprochée, augmentez l’addition positive par échelon de +0,25 D dans la puissance pour vision éloignée (si toléré) ; testez en ajoutant les lentilles sur les DEUX yeux ouverts du patient et en lui demandant de regarder la cible.
  • Limitez à 1 ou 2 les changements de lentille; si vous n’avez pas de succès, changez de conceptions ou essayez de nouveau l’année suivante! Les motivations peuvent changer lorsque les gens doivent faire face aux défis permanents de la presbytie.
  • Changez l’environnement (améliorez la lumière, changez la taille de la police ou la distance de travail) pour améliorer la performance de la vision rapprochée.
  • Utilisez des lunettes pour vision de loin ou de lecture pour dépanner occasionnellement lors de situations uniques ou irrégulières comme le théâtre, le cinéma et la conduite de nuit.

Matériau de la lentille, modalité et autres caractéristiques

Résumé une fois le parcours achevé

L’ajustement des lentilles cornéennes multifocales est une excellente occasion d’éprouver une satisfaction personnelle et professionnelle. Une fois que vous aurez vécu un moment « Wow! » lorsqu’un patient presbyte réalise qu’il peut enfin faire ce qui lui tient à cœur, sans lunettes, vous voudrez le faire encore et encore.

C’est un peu comme ajuster des lunettes ou des lentilles cornéennes à un jeune myope qui n’a pas réalisé tout ce qu’il manquait de la vie – les réactions des patients heureux sont extrêmement gratifiantes! Vous dédiez à une approche d’ajustement flexible et positive des lentilles multifocales auprès des patients presbytes vous donne une excellente occasion d’éprouver une grande satisfaction mais aussi de vous démarquer ainsi que votre clinique.

Les avantages de l’ajustement des lentilles cornéennes multifocales pour votre clinique peuvent être résumés comme suit :

  • Rétention – Il y a de bonnes chances que vous ayez une myriade de patients potentiels au sein de votre clinique. En visant les porteurs actuels de lentilles cornéennes qui commencent à présenter des signes précoces de presbytie, vous avez une excellente chance de les aider à continuer de profiter des avantages qu’offrent les lentilles cornéennes, même s’ils souffrent de presbytie, et de les garder au sein de votre clientèle. Le temps passé sur la chaise d’examen sera diminué comparativement à un patient qui ne porte pas de lentilles, et ces patients peuvent être très motivés à continuer de porter des lentilles cornéennes. Et s’il vous arrive d’avoir besoin occasionnellement d’ajouter une forme de correction de la vue avec des lunettes pour compléter la correction en cas de besoins inhabituels ou plus extrêmes, ne le présenter pas au patient comme un échec mais plutôt comme un autre outil que vous avez dans votre coffre à outils pour l’aider dans ce processus. Le simple fait d’avoir une conversation sur les options offertes peut créer un grand sentiment de confiance envers vous et de loyauté envers votre clinique.
  • Aiguillage des patients – Ne jamais sous-estimé la force et la persévérance des gens dans la quarantaine. Les patients presbytes ont plein d’amis presbytes et être les seuls à ne pas utiliser de lunettes de lecture ou la lampe de poche de leur cellulaire pour voir le menu au restaurant va assurément attirer l’attention et susciter des questions. Et les presbytes sont aussi entourés des membres de leur famille, ce qui pourrait avoir comme avantage d’attirer de plus jeunes patients dans votre clinique.
  • Revenus – Ajuster en toute confiance des lentilles multifocales est une habileté rare, et une spécialité, alors n’hésitez pas à réclamer un prix qui reflète correctement vos services. Il est bien établi que lorsque vous tenez compte de tous les revenus d’une clinique, un porteur de lentilles cornéennes est considérablement plus rentable à long terme qu’un patient qui porte seulement des lunettes30. Les patients qui portent avec succès des lentilles multifocales seront presque toujours des porteurs de lunettes et de lentilles – souvent des lunettes à marge élevée comme les verres progressifs. Envisagez alors une structure des redevances englobant un « ensemble » de solutions qui comprend aussi des prix et des politiques pour les lunettes de soleil et les lunettes de lecture, ou qui offre une certaine forme de crédit sur des lunettes si les lentilles cornéennes ne conviennent pas. Offrir des promotions peut également encourager les patients à se renseigner sur d’autres produits que vous offrez dans votre clinique, et cette paire idéale de lunettes de soleil sans ordonnance peut aider à faire pencher la balance en faveur de lentilles cornéennes31!

Et pour terminer… et bien amusez-vous… servez-vous de TOUS vos outils et suivez toujours le guide d’ajustement du fabricant. Soyez proactif lorsque vous offrez l’option aux patients qui portent déjà des lentilles cornéennes ainsi que les nouveaux presbytes, et persistez même si vous vous faites dire « Non » à maintes reprises. Semez aujourd’hui pour récolter demain.

*PEW Technology Device Ownership Research 2019.

** IPSOS Global Incidence Tracker, retail outlet consumption data and national census population data in US.

***Données internes de JJV, 2018. Analyse des leviers de croissance basée sur le suivi de l’incidence globale IPSOS, les données de consommation dans les points de vente au détail et les données nationales de recensement de la population à l'échelle des États-Unis, du Royaume-Uni, de la Russie, du Japon, de la Corée du Sud et de la Chine.

1.     PEW Research Center. Demographics of Mobile Device Ownership and Adoption in the United States. Pew Research Center: Internet, Science & Tech June 2019.

2.     Fry R. Gen X the only generation to rebound from Great Recession in wealth. Pew Research Center - Fact tank July 2018.

3.     Hausenblas H. Do Reading Glasses Make You Look Older? US News & World Report June 2015.

4.     Honigman R, Castle DJ. Aging and cosmetic enhancement. Clin Interv Aging 2006;1:115–9.

5.     Morgan P, Woods C, Tranoudis I et coll. Contact Lens Spectrum - International Contact Lens Prescribing in 2018. Contact Lens Spectrum 2020;25:26–32.

6.     Données internes de JJV, 2020. Sondage réalisé auprès de n=1 000 consommateurs représentatifs des États-Unis et du Royaume-Uni âgés de 12 à 64 ans.

7.     Wright M, Hoyle K, Smiley C, Mitchell B, Bazan J. Capturing the Presbyopic Opportunity. Review of Optometry 2015.

8.     Pucker AD, Jones-Jordan LA, Marx S, Powell DR, Kwan JT, Srinivasan S, Sickenberger W, Jones L. Clinical factors associated with contact lens dropout. Contact Lens and Anterior Eye 2019;42:318–24.

9.     Jackson MA. A Systematic Approach to Dry Eye using LipiFlow Treatment. US Ophthalmic Review 2014;07:104.

10.   Siddireddy JS, Vijay AK, Tan J, Willcox M. Effect of Eyelid Treatments on Bacterial Load and Lipase Activity in Relation to Contact Lens Discomfort. Eye & Contact Lens 2020;46:245–253.

11.   Charman WN. Developments in the correction of presbyopia I: spectacle and contact lenses. Ophthalmic and Physiological Optics 2014;
34:8–29.

12.   Woods J, Woods C, Fonn D. Visual Performance of a Multifocal Contact Lens versus Monovision in Established Presbyopes. Optometry and Vision Science 2015;92:175–182.

13.   Sivardeen A, Laughton D, Wolffsohn JS. Investigating the utility of clinical assessments to predict success with presbyopic contact lens correction. Contact Lens and Anterior Eye 2016;39:322–30.

14.   Jong M, Tilia D, Sha J, Diec J, Thomas V, Bakaraju RC. The Relationship between Visual Acuity, Subjective Vision, and Willingness to Purchase Simultaneous-image Contact Lenses. Optometry and Vision Science 2019;96:283–290.

15.   Lord SR, Dayhew J, Sc BA, Howland A. Multifocal Glasses Impair Edge-Contrast Sensitivity and Depth Perception and Increase the Risk of Falls in Older People. Journal of the American Geriatrics Society 2002;50:1760–6.

16.   Johnson L, Buckley JG, Scally AJ, Elliott DB. Multifocal Spectacles Increase Variability in Toe Clearance and Risk of Tripping in the Elderly. Invest Ophthalmol Vis Sci 2007;48:1466–71.

17.   Evans BJW. Monovision: a review. Ophthalmic and Physiological Optics 2007;27:417–39.

18.   Rajagopalan AS, Bennett ES, Lakshminarayanan V. Visual Performance of Subjects Wearing Presbyopic Contact Lenses. Optometry and Vision Science 2006;83:611–615.

19.   Richdale K, Mitchell GL, Zadnik K. Comparison of Multifocal and Monovision Soft Contact Lens Corrections in Patients With Low-Astigmatic Presbyopia. Optometry and Vision Science 2006;83:266–273.

20.   Situ P, du Toit R, Fonn D, Simpson T. Successful Monovision Contact Lens Wearers Refitted With Bifocal Contact Lenses. Eye & Contact Lens 2003;29:181–184.

21.   Woods J, Woods CA, Fonn D. Early Symptomatic Presbyopes—What Correction Modality Works Best? Eye & Contact Lens 2009;35:221–226.

22.   Winn B, Whitaker D, Elliott DB, Phillips NJ. Factors affecting light-adapted pupil size in normal human subjects. Invest Ophthalmol Vis Sci 1994;35:1132–7.

23.   Cakmak HB, Cagil N, Simavli H, Duzen B, Simsek S. Refractive Error May Influence Mesopic Pupil Size. Current Eye Research 2010;35:939–939.

24.   Guillon M, Dumbleton K, Theodoratos P, Gobbe M, Wooley CB, Moody K. The Effects of Age, Refractive Status, and Luminance on Pupil Size. Optom Vis Sci 2016;93:1093–100.

25.   Papadatou E, Del Águila-Carrasco AJ, Esteve-Taboada JJ, Madrid-Costa D, Cerviño-Expósito A. Objective assessment of the effect of pupil size upon the power distribution of multifocal contact lenses. Int J Ophthalmol 2017;10:103–8.

26.   Fedtke C, Ehrmann K, Thomas V, Bakaraju RC. Association between multifocal soft contact lens decentration and visual performance. Clin Optom (Auckl) 2016;8:57–69.

27.   Stapleton F, Edwards K, Keay L, Naduvilath T, Dart JKG, Brian G, Holden B. Risk Factors for Moderate and Severe Microbial Keratitis in Daily Wear Contact Lens Users. Ophthalmology 2012;119:1516–21.

28.   Efron N, Brennan NA, Chalmers RL, Jones L, Lau C, Morgan PB, Nichols JJ, Szczotka-Flynn LB, Willcox MD. Thirty years of ‘quiet eye’ with etafilcon A contact lenses. Contact Lens and Anterior Eye 2020;43:285–97.

29.   Chalmers RL, Hickson-Curran SB, Keay L, Gleason WJ, Albright R. Rates of Adverse Events With Hydrogel and Silicone Hydrogel Daily Disposable Lenses in a Large Postmarket Surveillance Registry: The TEMPO Registry. Invest Ophthalmol Vis Sci 2015;56:654–63.

30.   Steiner TF. Contact Lens Patients Are More Valuable than Eyeglasses-Only Patients. Review of Optometric Business November 2016:4.

31.   Nicasio F. Sales Promotions: 7 Types and How to Implement Them. Vend Retail Blog September 2019.

INFORMATIONS IMPORTANTES SUR LA SÉCURITÉ : Les lentilles cornéennes ACUVUEMD sont recommandées pour corriger la vue. Comme toute lentille cornéenne, des problèmes oculaires peuvent se développer, y compris des ulcères cornéens. Certains porteurs peuvent ressentir une légère irritation, une démangeaison ou un inconfort. Les lentilles ne devraient pas être prescrites en cas d’infection ou d’inconfort oculaire, de larmoiement excessif, de changements de la vue, de rougeurs ou d'autres problèmes oculaires. Consulter la notice du produit pour obtenir plus d'information. Communiquer également avec les Soins de la vision Johnson & Johnson, division de Johnson & Johnson inc., en composant le 1-800-667-5099 ou en visitant fr.jnjvisionpro.ca.

© Soins de la vision Johnson & Johnson, division de Johnson & Johnson inc. 2021

PP2021AVO4591